Le parti social-démocrate a perdu un dixième de ses membres en deux ans

07-03-2017

Le parti social-démocrate, la principale formation de la coalition gouvernementale actuellement au pouvoir, perd ses membres. Ses effectifs ont diminué d'un dixième depuis deux ans, de près d'un cinquième depuis 2009. D'après les documents préparatifs du congrès du parti, qui se tient ce weekend, la social-démocratie compte actuellement un peu plus de 20 000 membres. Par ailleurs, le parti a terminé l'exercice 2016 avec un déficit de l'ordre de 51 millions de couronnes (un peu moins de 2 millions d'euros), soit deux fois plus que ce qui était attendu. Des pertes qui sont liées à un investissement financier plus important pour les élections sénatoriales et régionales de l'automne dernier ainsi qu'au recours à des juristes dans le conflit qui a opposé la formation à son ancien avocat Zdeňek Altner. Le premier ministre Bohuslav Sobotka sollicitera ce weekend des sociaux-démocrates un nouveau mandat pour diriger le mouvement.