Le photographe français, d'origine tchèque, Josef Koudelka renonce à faire don de son oeuvre à la République tchèque

27-07-2012

Josef Koudelka, photographe français, d'origine tchèque, connu pour ses emblématiques photos de l'invasion soviétique de 1968, renonce à faire don de son oeuvre à la République tchèque. D'après le quotidien Lidové noviny, Koudelka aurait annoncé la nouvelle au musée des Arts Décoratif de Prague par courrier le 19 juin dernier. "J'ai proposé de donner tout mon travail, j'ai fait tout pour que ce don puisse se faire et y ai consacré énormément de temps. J'ai toujours pensé que mes photographies devaient être dans le pays où je suis né, mais je constate qu'il n'y a pas d'intérêt ici", a déclaré Josef Koudelka au serveur Týden.cz, dénonçant les lenteurs administratives côté tchèque. Le don concernait quelque 366 photographies d'une valeur de 3,5 millions de dollars. D'après la directrice du Musée, Helena Koenigsmarková, les conditions sont fixées de telle façon qu'il ne s'agit pas d'un don, mais d'un dépôt de photographies. Le Musée serait toujours intéressées par la proposition faite par Koudelka en 2006 et dit être conscient de sa valeur. La ministre de la Culture Alena Hanáková espère quant à elle qu'il s'agit là d'un malentendu et que les deux parties trouveront finalement un accord.