Le porte-parole du président critique la pétition d'intellectuels contre la peur et l'indifférence vis-à-vis des migrants

18-08-2015

Fidèle à la position très dure vis-à-vis des migrants de son supérieur hiérarchique, le porte-parole du chef de l'Etat Jiří Ovčáček a critiqué ce mardi en conférence de presse le texte signé par plus de 1300 intellectuels tchèques et intitulé « Les scientifiques contre la peur et l'indifférence ». Cette lettre appelle les politiciens à ne pas utiliser le malheur des autres pour engranger facilement des points, les médias à un traitement moins sensationnel des questions migratoires et "surtout" les citoyens tchèques à faire appel à leur esprit critique. Un message que ne goûte guère Jiří Ovčáček pour qui il ne contribuerait qu'à "accroître le fossé entre la société et les prétendues élites". L'un des signataires, le chercheur Pavel Jungwirth, a réagi en indiquant que cet appel visait au contraire à combler ce fossé.