Le premier ministre de Saxe admet que le moratoire sur la libre circulation de la main d'oeuvre pourrait être raccourci

06-06-2005

Le Premier ministre de Saxe, Georg Milbradt, a admis que la libre circulation de la main d'oeuvre entre la Tchéquie et la Saxe pourrait être autorisée dans certaines domaines encore avant l'expiration du moratoire de sept ans qui bloque les échanges de travailleurs entre les deux pays. Georg Milbradt a confirmé cependant la volonté de la Saxe de protéger les professions qui souffrent de chômage contre la concurrence centre et est-européenne.