Le Premier ministre fait de la réforme de l’enseignement supérieur un impératif

04-10-2010

Le gouvernement entend réformer l’enseignement supérieur et une réforme dans les secteurs de la science et de la recherche est indispensable, ainsi qu’un soutien plus important aux innovations. C’est en somme le contenu du discours prononcé par le Premier ministre, Petr Nečas, lundi, à Plzeň, à l’Université de Bohême de l’Ouest, à l’occasion de l’ouverture solennelle de l’année académique 2010-2011. Selon le chef du gouvernement, seule la qualité des écoles et de l’enseignement et non leur quantité doit être une priorité. « Nous avons besoin de disciplines, de spécialités avec une forte valeur ajoutée si nous voulons être une économie concurrentielle à long terme », a expliqué Petr Nečas. Une réforme de l’enseignement, notamment dans le secteur tertiaire, est donc « un impératif catégorique ».