Le Premier ministre favorable à l’idée d’un jour férié le Vendredi saint

02-04-2015

Le Premier ministre Bohuslav Sobotka est favorable au projet de loi visant à ce que le Vendredi saint devienne un jour férié en République tchèque, comme cela est le cas dans d’autres pays européens. C’est ce qu’il a déclaré, ce jeudi, lors des interpellations à la Chambre des députés. Le chef du gouvernement estime que l’argumentation selon laquelle un jour férié supplémentaire aurait de graves conséquences économiques n’était pas recevable. Le parti chrétien-démocrate, la plus petite des trois formations composant la coalition gouvernementale, entend présenter le projet. Jusqu’à présent, les initiatives précédentes visant à faire du Vendredi saint un jour férié, ce qu’il était jusqu’au début des années 1950 lorsqu’il a été supprimé par le pouvoir communiste, ont toutes échoué. Le calendrier tchèque compte treize jours fériés.