Le premier ministre Jan Fischer envisage de poursuivre la privatisation de l’aéroport de Prague

19-05-2009

Le premier ministre Jan Fischer se déclare convaincu que le processus de privatisation de l’aéroport de Prague-Ruzyně se poursuivra pendant le mandat de son cabinet. Le Parti social-démocrate tchèque exige que la privatisation de l’aéroport soit arrêtée. C’est une des conditions imposées par ce parti pour accorder son soutien au nouveau cabinet. Le chef du gouvernement est cependant persuadé que le cabinet peut poursuivre les étapes administratives et techniques qui font partie du processus de privatisation. Il admet cependant que ce ne sera pas son gouvernement qui prendra la décision définitive.