Le Premier ministre Petr Nečas soutient la Hongrie face aux menaces de l'UE

24-02-2012

La Commission européenne a annoncé ce vendredi vouloir geler les quelques 500 millions d’euros du fonds de cohésion destiné à la Hongrie. Ce fonds communautaire de plusieurs milliards d’euros est destiné aux régions les plus pauvres de l’Europe. La décision d’annoncer un possible gel de l’enveloppe dédiée à la Hongrie est liée à l’observation par l’UE du manque de mesures prises par le gouvernement afin de réduire le déficit budgétaire en-dessous des 3% du PIB. Le Premier ministre Petr Nečas a pris la défense de la Hongrie contre les menaces de la Commission arguant que le gouvernement hongrois avait pleinement pris conscience du besoin d’agir afin de ramener le déficit budgétaire en dessous de la limite recommandée. Le Premier ministre a en outre demandé aux chefs d’Etat de nommer une commission d’enquête politiquement indépendante avant de procéder au gel des fonds destinés à la Hongrie. L’arrêt intégral du versement des fonds de cohésion doit être voté par la majorité qualifiée des Etats de l’UE. Sa mise en application serait une première dans l’histoire de l’Union européenne.