Le Premier ministre rejette les menaces des syndicats

06-08-2010

Selon le Premier ministre Petr Nečas le gouvernement est prêt à ouvrir avec les syndicats une discussion sur les restrictions budgétaires envisagées. Les menaces de protestations ne peuvent cependant pas arrêter les réformes préparées par le gouvernement. Et le premier ministre de souligner que son cabinet ne reculera pas et continuera à réaliser son plan de stabilisation des finances publiques dans le cadre duquel il faudra malheureusement procéder à d’importantes restrictions. D’après Petr Nečas, les réformes préparées sont cependant dans l’intérêt des travailleurs.