Le Premier ministre s'explique à la Chambre des députés sur l'accord budgétaire européen

09-02-2012

Le Premier ministre Petr Nečas (ODS) a annoncé ce jeudi à la chambre des députés qu’il n’avait pas refusé de signer l’accord budgétaire de la zone euro lors du sommet de Bruxelles de janvier dernier, mais qu’il n'avait pas pu s’engager en raison du mandat qui lui avait été donné par le gouvernement. C’est ce qu’il a annoncé devant les députés de la Chambre basse où il devait expliquer la position tenue par la République tchèque au sujet de l’accord fiscal européen. Le Vice-président de la Chambre de députés et du parti d’opposition social démocrate, Lubomír Zaorálek (ČSSD), a qualifié de bavardages les propos du Premier ministre. Lubomír Zaorálek a fermement conseillé à la chambre de députés de voté une déclaration adressée au gouvernement afin que celui-ci entame le processus de ratification. A la suite de deux heures de débat, les membres du parti de coalition ont annoncé qu’ils refusaient de se joindre à l’appel lancé par les sociaux démocrates. Les communistes ont également refusé de s’associer à la demande faite par le vice président de la Chambre des députés.