Le Premier ministre sortant regrette de ne pas avoir pu davantage réformer

12-07-2010

Dernier conseil des ministres ce lundi pour le gouvernement intérimaire du Premier ministre sortant Jan Fischer. Ce dernier a indiqué qu'il regrettait ne pas avoir pu faire davantage de réformes pendant l'année passée au pouvoir, notamment de ne pas avoir pu réformer l'appareil administratif de l'Etat. L'une des dernières tâches de ce gouvernement était de prendre connaissance d'un rapport sur les mesures visant à lutter contre l'emploi illégal de la main d'oeuvre étrangère. Selon des chiffres officiels, environ 231 000 étrangers travaillaient "au noir" en République tchèque à la fin de l'année 2009.