Le premier ministre souhaite que Robert Šlachta reste dans le service public

19-06-2016

Le premier ministre Bohuslav Sobotka a déclaré ce dimanche qu'il souhaitait que Robert Šlachta reste dans le service public. M. Šlachta a en effet récemment démissionné de son poste de directeur de l'Unité de lutte contre le crime organisé pour protester contre le projet de réorganisation de la police. Le chef du gouvernement estime qu'il serait dommage de se priver de son expérience et qu'il revient désormais au président de la police de lui faire une offre appropriée. Pour sa part, M. Šlachta a confirmé qu'il quitterait l'Unité de lutte contre le crime organisé à la fin du mois. Il est toujours très opposé à la réforme qui verrait selon lui son département se fondre avec d'autres services.