Le Premier ministre tchèque craint que l'Europe ne paye un prix élevé en raison du Brexit

25-06-2016

Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka craint que l'Europe ne paye un prix élevé en raison de la promesse de son ancien homologue britannique David Cameron d'organiser un référendum sur la sortie de son pays de l'UE, afin de rassembler les Tories derrière lui avant les dernières élections législatives. Selon lui, le chemin vers la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sera longue, mais ne peut être prolongée indéfiniment. Il s'agit désormais, pour Bohuslav Sobotka, de négocier une coexistence avec le Royaume-Uni de sorte que les conditions en soient avantageuses pour la République tchèque, la priorité étant d'assurer le maintien de la fluidité des exportation et de bonnes conditions de travail pour les ressortissants tchèques installés au Royaume-Uni.