Le président de la Chambre des députés propose à Vaclav Klaus un débat calme sur la Constitution européenne

27-04-2005

 « Je propose de laisser les passions, les monologues, et les leçons de côté pour laisser place à une discussion calme sur le Traité constitutionnel dans laquelle chacun écoutera les autres et où tous les arguments seront entendus et confrontés. » Cet extrait est tiré de la lettre adressée par le président social-démocrate de la Chambre des députés, Lubomir Zaoralek, à l'attention du président de la République Vaclav Klaus, farouche opposant à la Constitution. La semaine dernière, ce dernier avait reproché à Lubomir Zaoralek d'avoir approuvé les critiques formulées à son encontre par des députés européens, qui lui reprochaient entre autres de nuir à l'image de son pays.