Le président de la région de Liberec inculpé pour corruption

18-11-2014

La police a inculpé Martin Půta, le chef du parti des maires et indépendants (STAN) et président de la région de Liberec au nord-est de la Bohême, soupçonné de corruption et d'abus de pouvoir. L'intéressé a communiqué cette information ce mardi à Prague à des journalistes précisant qu'il ne resterait pas dans le giron de son mouvement durant l'enquête. Son adjoint Petr Gazdík, vice-président de la Chambre des députés, dirigera donc le parti STAN à sa place. Pour l'heure, Martin Půta, qui rejette les accusations à son encontre liées à la reconstruction d'une église, exclut de quitter son poste à la tête de la région de Liberec.