Le président de la République et le discours du Premier ministre

04-10-2001

Le président de la République tchèque, Vaclav Havel, s'est déclaré des plus satisfaits de l'allocution télévisée du Premier ministre tchèque, Milos Zeman, mardi. Il lui reproche, pourtant, que le chef du gouvernement n'ait pas insisté sur le fait que le monde ne désire pas faire la guerre à la culture musulmane. Vaclav Havel a affirmé, devant les journalistes, qu'une phrase manquait dans l'intervention de Milos Zeman : c'est une guerre contre le terrorisme et non contre l'islam, ce n'est pas un conflit entre deux cultures.