Le Président tchèque interpellé par des organisations non lucratives

06-06-2005

Quelque 90 organisations non lucratives tchèques ont appelé aujourd'hui le Président tchèque Vaclav Klaus à présenter ses excuses pour ses propos selon lesquels le secteur non lucratif représenterait un danger pour la démocratie. Le Président a déjà refusé, par la bouche de son porte-parole, de s'excuser pour ces paroles, parce que, comme il l'affirme, il ne les a jamais prononcées. Rappelons que lors du récent sommet du Conseil de l'Europe le Président Vaclav Klaus avait dénoncé le phénomène qu'il avait appelé la post-démocratie. D'après Vaclav Klaus, il s'agirait des pressions exercées par des organisations non gouvernementales qui cherchent à influer sur la vie des gens sans avoir le mandat issu des élections.