Le président tchèque ne participera pas aux commémorations des 30 ans de la révolution de Velours

22-09-2019

Le président tchèque Miloš Zeman ne participera pas aux commémorations des 30 ans de la révolution de Velours, qui signa la fin du régime communiste en Tchécoslovaquie. Dans un entretien accordé au tabloïd Blesk, le chef de l'Etat tchèque a fait savoir qu'il célébrerait les événements de novembre 1989 seul, à la maison. D'après lui, les personnes qui s'apprêtent à commémorer le 17 novembre sont pour la pluparts des gens qui n'ont pas participé aux événements d'il y a 30 ans.

L'an dernier, un militant tchèque avait jeté à la poubelle les fleurs déposées par le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) et le chef du parti d'extrême-droite Tomio Okamura (SPD), de même que celles envoyées par le président tchèque. Il avait justifié son geste en rappelant qu'il considérait le mémorial du 17 novembre comme un symbole de la démocratie, et que, selon lui, des personnes comme Andrej Babiš et Tomio Okamura n'ont pas un comportement démocratique. La répétition probable de ce geste est, selon le chef de l'Etat tchèque, une autre raison pour laquelle il n'entend pas y participer.