Le président tchèque se voit décerner un anti-prix pour ses déclarations sexistes

11-03-2016

L’anti-prix Kyselá žába 2015 a été décerné par l’association Žába na prameni au président tchèque Miloš Zeman pour ses déclarations sexistes. Le chef de l’Etat tchèque avait été nominé pour ses paroles sur les deux jeunes femmes Tchèques enlevées au Pakistan à propos desquelles il avait déclaré : « Je ne rencontrerai pas ces jeunes femmes. Elles se sont comportées de façon imprudente et ont causé des inquiétudes à leur famille et à l’Etat tchèque. » L’autre petite phrase pour laquelle Miloš Zeman avait été nominé concernait les femmes portant la burqa et évoquait sa vision de la République tchèque en lien avec la crise migratoire : « Nous allons perdre la beauté des femmes car elles seront emballées dans des burqas de pied en cap avec une grille qui leur cache le visage. Je peux tout-à-fait envisager des femmes pour lesquelles ce sera mieux, mais elles sont peu nombreuses et je ne vois personne de tel ici. »