Le Président Vaclav Klaus rejette les arguments en faveur de la loi sur le partenariat enregistré

12-02-2006

Le Président tchèque Vaclav Klaus a rejeté les arguments du Premier ministre tchèque Jiri Paroubek qui lui a avait demandé dans une lettre ouverte de signer le projet de loi sur le partenariat enregistré. Selon le Président le projet qui a déjà été approuvé par les deux chambres du Parlement tchèque est une tentative de légaliser la destruction des institutions traditionnelles sur lesquelles repose la société tchèque. Si le Président refuse de signer la loi, elle sera renvoyée eu Parlement et il faudra 101 voix dans la Chambre des députés pour la faire passer.