Le président Zeman souhaite que la Réplique tchèque s’engage plus dans la lutte contre l’Etat islamique

15-10-2014

La République tchèque devrait adopter une position plus vigoureuse dans la lutte contre l’Etat islamique. C’est ce qu’a déclaré le président de la République, ce mercredi, dans un entretien accordé à l’agence de presse ČTK. Miloš Zeman estime qu’en plus de munitions, la République tchèque devrait fournir également des armes au Kurdistan. Le chef de l’Etat n’a pas exclu la possibilité de l’envoi d’avions de chasse Gripen dont dispose l’Armée tchèque. « Je souhaiterais que notre soutien au Kurdistan soit plus marqué », a-t-il expliqué. Fin août, le gouvernement tchèque a décidé de livrer gracieusement au Kurdistan, dans le nord de l’Irak, 500 tonnes de munitions issues essentiellement des surplus des stocks de l’armée tchèque, le tout pour une valeur de 41 millions de couronnes (1,5 million d’euros). Pour l’heure, dix millions de cartouches pour les fusils d’assaut kalachnikov, huit millions de cartouches pour les mitrailleuses, 5 000 grenades à main et 5 000 pièces de munition pour lance-roquettes ont été livrés.