Le prix Gypsy Spirit, récompensant les participations pour l’intégration des Roms, sera de nouveau attribué

07-10-2013

Après une pause de trois ans, le prix Gypsy Spirit, qui récompense l’aide pour l’intégration des Roms, sera de nouveau attribué en République tchèque. Le prix a été introduit dans le pays en 2009, sur l’exemple de la Slovaquie, grâce au ministre des Droits de l’homme de l’époque, Michael Kocáb. Ce dernier essaie maintenant de faire revivre le prix par le biais de sa fondation « Otevřená společnost », soit « Société ouverte » en français. Le but de cette initiative est de montrer des exemples de coexistence et de modifier l’image des minorités dites « problématiques ». Les candidats, appartenant à six catégories différentes, englobant à la fois des organismes à but non lucratif ou même des municipalités, peuvent être choisis jusqu’à la fin du mois d’octobre. Le prix n’a été remis qu’à deux reprises, en 2009 et 2010, et ce par le Bureau pour les droits de l’homme. C’est avec l’avènement de l’ancien cabinet de Petr Nečas, que le projet s’était arrêté.