Le prix « Mémoire de la nation » a été attribué à cinq personnes

18-11-2016

Quatre anciens opposants au régime communiste et un survivant des camps de concentration durant la Deuxième Guerre mondiale ont été mis à l’honneur lors d’une cérémonie qui s’est tenue jeudi soir au Théâtre national à Prague. Ludmila Váchalová, Jitka Malíková, Anton Tomík, Rudolf Dobiáš et Jiří Brady ont reçu le prix Mémoire de la nation. Décerné depuis 2010 par l’association Post Bellum le 17 novembre, « Journée de lutte pour la liberté et la démocratie », ce prix récompense l’engagement individuel pour la liberté et le respect de la dignité humaine au cours du XXe siècle.

L’association Post Bellum récompense depuis 2001 différentes personnes qui « durant leur vie ont démontré que l’honneur, la liberté et la dignité humaine ne sont pas des mots vides de sens ». En coopération notamment avec l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires, Post Bellum gère une base de données accessible en ligne qui regroupe actuellement quelque 5 500 témoignages de personnes originaires de différents pays européens.