Le procès de David Rath débutera ce mercredi, le député dénonce une injustice

05-08-2013

Le député élu sur la liste de la social-démocratie, ancien préfet de la région de Bohême centrale, David Rath, a passé quinze mois en détention provisoire. Son procès, longuement préparé par la procurature, débutera ce mercredi. Accusé de corruption et de manipulation d’appel d’offres, David Rath «n’attend pas un traitement juste». Il l’a déclaré dans un entretien écrit pour le quotidien Mladá fronta Dnes. Selon David Rath, la promotion du juge responsable de son affaire dépend de l’issue de celle-ci. Ainsi, il a dénoncé les pressions politiques et l’absence d'impartialité des autorités judiciaires. Selon le quotidien, le juge Robert Pacovský est spécialisé dans les affaires de corruption. Il a commencé sa carrière il y a dix ans et détient un poste de stagiaire à la cour régionale de Bohême centrale.