Le projet selon lequel les politiques pourraient être tenus de déclarer leur patrimoine dès leur entrée en fonctions a été approuvé par le gouvernement

29-07-2015

Le gouvernement a approuvé, ce mercredi, le projet d’amendement à la loi relative au conflit d’intérêts selon lequel les politiques et les fonctionnaires pourraient être tenus, à compter de 2017, de déclarer leur patrimoine lors de leur prise de fonctions. Le texte a été présenté par le ministre en charge des droits de l’homme, Jiří Dienstbier. Il doit permettre de mieux établir dans quelle mesure les politiques ont, éventuellement, amélioré leur situation durant leur mandat. Ces déclarions de patrimoine seraient placées dans un registre géré par le ministère de la Justice. Toutefois, les ONG réclament que, comme en Pologne, ce soit un organe indépendant qui soit chargé de ce contrôle. Au total, 34 000 politiques et fonctionnaires pourraient être concernés. Actuellement, les politiques tchèques ne sont tenus de faire une déclaration de patrimoine que pour l’année écoulée.