Le registre électronique centralisé des recettes des entreprises approuvé par les députés

10-07-2015

Après un débat houleux long de six heures, les députés tchèques ont finalement approuvé en première lecture le projet gouvernemental de mise en place d'un registre électronique centralisé des recettes des entreprises. Les parlementaires de l'opposition voulaient bloquer ce texte, estimant qu'il s'agit "d'une loi contre les commerçants", ce que nie le ministre des Finances. Ce système, inspiré par l'expérience croate, doit permettre de limiter l'économie grise, qui correspond aux activités légales qui échappent à l'impôt, en permettant notamment de tracer le paiement de la TVA. L'introduction de ce mécanisme est prévu pour février 2016. Le débat parlementaire a à nouveau donné lieu à une joute verbale entre l'actuel ministre des Finances Andrej Babiš (ANO) et un de ses prédécesseurs, Miroslav Kalousek (TOP 09), les deux hommes s'accusant mutuellement d'être des voleurs.