Le Sénat et le gouvernement contre les nouvelles mesures anti-tabac de l’UE

22-03-2013

Le Sénat ainsi que le gouvernement tchèques se sont opposés à la directive de la Commission européenne proposant que les messages de prévention sanitaire couvrent au moins 75 % de la surface totale des paquets de cigarettes et de tabac. Actuellement, ce taux de couverture n'est que de 40 %. Cette opération a pour but d’inciter les fumeurs à arrêter et les non-fumeurs à ne pas commencer avec la cigarette. La Commision européenne propose également d’interdire les cigarettes aromatisées, ce qui suscite également le désaccord des ministres et sénateurs tchèques. D’après eux, l’adoption de telles mesures aurait pour conséquence l’augmentation du commerce illicite du tabac.