Le site militaire de Brdy pourrait fermer

07-04-2011

Le ministère tchèque de la Défense pourrait fermer le site militaire de Brdy, où il était prévu de déployer un radar du système américain de défense antimissile, a déclaré à la télévision nationale le ministre tchèque de la Défense, Alexandr Vondra. "Nous avons des sites militaires en quantité", a dit le ministre avant d'ajouter que leur nombre devait être réduit. "Il n'y aura pas de radar (américain) à cet endroit", a-t-il souligné en évoquant la fermeture du site de Brdy. L'administration américaine de George W. Bush comptait déployer dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar en République tchèque, invoquant une menace balistique potentielle de la part de l'Iran. La Russie craint que ces éléments ne mettent sa sécurité en péril. Après son arrivée au pouvoir, le président Barack Obama a décidé de suspendre ces projets.