Le smog hivernal 2012/2013 a été bien plus important que celui de l’année précédente

08-04-2013

Cet hiver a été particulièrement mauvais en termes de pollution puisque les mesures de particules fines dans l’air ont été bien pires que l’année précédente. Le smog est un problème qui ne concerne pas seulement les grandes villes mais qui s’étend à l’ensemble du pays souvent du fait de la mauvaise qualité et de la vétusté des moyens de chauffage dans les agglomérations plus modestes. Entre octobre 2012 et mars 2013, il y a eu seulement 48 jours où aucune des 53 stations de mesure du pays n’a enregistré un taux de particules fines dans l’air supérieur à une certaine valeur seuil. Le ministre de l’Environnement Tomáš Chalupa a précisé lors d’une conférence de presse que l’an dernier, on dénombrait 74 jours dans cette situation.