Le sommet des présidents américain et russe étroitement suivi également de Prague

06-07-2009

La rencontre entre Barack Obama et Dmitri Medvedev, ce lundi à Moscou, a abouti à la signature de huit accords dont la convention sur la négociation d’un nouveau traité destiné à remplacer Start1 qui expire en décembre. Cette convention fixe comme objectif la réduction du nombre d’ogives nucléaires à 1500 ou 1675, contre 1700 à 2200 actuellement, et des limites de véhicules stratégiques qui baisseront à 500 ou 1100, contre 1600 actuellement. D’après l’agence ITAR-TASS, les présidents étaient d’accord sur la continuation, au niveau d’experts russes et américains, des discussions portant sur les possibilités de coopération dans la défense antimissile.

L’agence de presse ČTK écrit que 12 mois après la signature de l’accord de principe sur l’installation d’un radar américain sur le sol tchèque par Condoleezza Rice et Karel Schwarzenberg le 8 juillet 2008, le radar a cessé d’être un thème numéro 1 et son avenir est de plus en plus incertain. Contrairement au cabinet Mirek Topolánek qui faisait prévaloir son installation, le radar n’est point une priorité du cabinet d’intérim de Jan Fischer dont la tâche est de conduire le pays aux élections législatives anticipées. Entre-temps, le ministre de la Défense a décidé de la liquidation des barbelés qui protégeait la cote 718 dans le camp militaire de Brdy où devait être édifié le radar.