Le système d’adoption pourrait connaître des changements

28-06-2010

D’après le directeur de l’Institut pour la protection juridique internationale des enfants, le système d’adoption en République tchèque devrait connaître des changements dans les temps qui viennent et l’Institut collabore à ces changements. L’objectif est d’éviter le cas d’enfants adoptés rendus par la famille après plusieurs années. L’an dernier, 500 enfants ont été adoptés par des couples tchèques, et 100 ont été rendus. D’après les statistiques de l’Institut, les adoptions internationales ont connu plus de succès, en dépit des différences culturelles. En dix ans, l’Institut a réussi à faire adopter 323 enfants, sur lesquels seuls 3 cas ont été problématiques.

D’après ces mêmes statistiques, la République tchèque connaîtrait une augmentation d’adoptions illégales, une des raisons pour lesquelles l’Institut estime qu’un changement du système juridique est nécessaire en la matière. Il n’existe en effet pas de voie l’égale en République tchèque pour adopter des enfants à l’étranger, avec le soutien de l’Etat.