Le système d'immatriculation des véhicules face à un nouveau problème

16-02-2013

Le système national d’immatriculation des véhicules, lancé l'été dernier et fortement critiqué pour ses dysfonctionnements à répétition, fait face à un nouveau problème : le contrat avec son opérateur actuel doit expirer à la fin mars et le ministre des Transports aurait omis de lancer un appel d'offres public pour trouver un nouvel opérateur. Selon le site internet idnes.cz, le nouvel opérateur devra être trouvé en 30 jours, et sans appel d'offres. Après six mois de fonctionnement, le nouveau système d'immatriculation est considéré comme bien plus lent et moins efficace que l'ancien. L'ancien ministre des Transports avait démissionné en lien avec ce scandale l'an dernier.