Le taux d'inflation au mois de février a été plus faible que prévu par la Banque centrale

09-03-2016

Le taux d'inflation sur un an s'est établi au mois de février à 0,5%. Dans ses évaluations, la Banque nationale tchèque (ČNB) prévoyait une hausse des prix à la consommation supérieure de 0,3 point. Cette différence s'explique par une augmentation plus modérée que prévu des prix des produits alimentaires ainsi que des prix du tabac et de l'alcool. Tomáš Holub, qui dirige le département monétaire au sein de la Banque centrale, explique que "le taux d'inflation est depuis longtemps significativement sous la cible que se fixe la ČNB". L'institution prévoit cependant une hausse des prix plus importante pour l'année 2016 en raison de la croissance des salaires et du dynamisme de l'activité de l'économie tchèque.