Le tribunal constitutionnel rejette le recours du Parti ouvrier contre sa dissolution

31-05-2010

Le tribunal constitutionnel a rejeté le recours déposé par le parti ouvrier contre la sentence prononcée par le tribunal administratif en février dernier. Ce dernier avait décidé de la dissolution de ce parti d’extrême droite qui disparaît ainsi définitivement de la scène politique tchèque. Les juges ont souligné le fait que la dissolution de ce parti était justifiée. Néanmoins, la plupart de ses membres se sont réfugiés dans une autre formation d’extrême droite, le parti ouvrier de justice sociale. Ce dernier a obtenu 1,14 % des voix aux élections législatives, ce week-end.