Le vice-président du Parti social démocrate tchèque craint un complot dans la Justice tchèque

20-02-2012

Le vice-président du Parti social démocrate tchèque Jiří Dienstbier craint un complot qui pourrait arrêter les changements positifs dans la justice tchèque. Jiří Dienstbier qui a donné une conférence de presse à Prague, estime que le retour de Vlastimil Rampula au poste de président du Parquet supérieur est un signe de mobilisation des forces dans la justice qui sont liées avec les structures clientélistes. Le retour de Vlastimil Rampula qui avait été relevé de ses fonctions par le ministre de la Justice, a été rendu possible par la décision de la Cour municipale de Prague. Selon Jiří Dienstbier, la situation est grave car le retour de Vlastimil Rampula compromet la crédibilité de la justice tchèque.