Législatives : les sociaux-démocrates ne veulent pas d'alliance avec des partis "commerciaux"

11-10-2013

Les sociaux-démocrates, qui sont depuis longtemps donnés vainqueurs des élections législatives anticipées à venir, ont rejeté ce vendredi la possiblité de s'allier avec des partis qu'ils estiment "commerciaux" pour former une coalition gouvernementale. Parmi ces formations politiques, qui présenteraient "un risque" dans un éventuel gouvernement, la social-démocratie cite le Parti des droits des citoyens, proche du chef de l'Etat Miloš Zeman, et le mouvement ANO 2011, du magnat de l'agroalimentaire Andrej Babiš. Ce dernier parti bénéficie d'une campagne de communication massive et est désormais crédité de 11% des intentions de vote dans certains sondages. Bohuslav Sobotka, le président de la social-démocratie, veut entamer des négociations en vue de former un gouvernement dès le samedi du week-end électoral, possiblement avec les communistes et avec les chrétiens-démocrates (KDU-ČSL). Ceux-ci ont réagi en indiquant qu'ils refuseraient de participer à un gouvernement avec les communistes.