Les automobilistes pragois passent 3,2 jours par an dans les embouteillages

01-04-2015

Les automobilistes pragois ont passé en moyenne 77 heures dans les embouteillages en 2014. Selon une étude réalisée par le fabricant néerlandais de navigateurs GPS TomTom, la capitale tchèque occupe la 68e place d’un classement regroupant près de 150 villes dans le monde. Istanbul (125 heures/an), Mexico City, Rio de Janeiro et Moscou arrivent en tête de ce peu glorieux classement. A Prague, le temps de trajet est en moyenne vingt minutes plus long lorsqu’il y a des bouchons que quand la circulation est fluide, un chiffre semblable à celui de villes comme Munich et Francfort en Allemagne, Barcelone ou Lyon. En juin dernier, la société TomTom avait déjà publié une étude similaire à l’échelle du Vieux Continent selon laquelle Prague est la 17e ville la plus embouteillée en Europe. Le taux de congestion moyen pour les soixante villes européennes prises en compte était de 26%. Les Pragois passent en revanche 62% plus de temps dans leur voiture lorsque le trafic est congestionné aux heures de pointe le lundi matin. Les trajets sont également 50% plus longs le vendredi après-midi, moment des départs en province pour le week-end. L'indice d'embouteillage de TomTom se base sur les temps de trajet réels mesurés grâce aux données de géolocalisation des GPS utilisés par les automobilistes.