Les autorités bulgares ont lancé des contrôles au sein du géant tchèque de l'énergie ČEZ

18-02-2013

Les autorités bulgares ont lancé des contrôles au sein du géant tchèque de l'énergie ČEZ. Si des dysfonctionnements étaient découverts, celui-ci pourrait se voir retirer sa licence d'exploitation. Des contrôles similaires sont également menés dans la société autrichienne EVN et dans une autre société tchèque Energo-Pro. Les trois sociétés de distribution sont critiquées pour des factures d'électricité trop élevées en janvier dernier.

D'importantes manifestations se sont d'ailleurs déroulés pour le deuxième week-end consécutif en Bulgarie, contre celles-ci. Plus de 3 000 personnes ont arrêté la circulation dans la capitale bulgare, Sofia, ce dimanche, en entonnant des slogans tels que "dehors, la mafia" et demandant la nationalisation du réseau de distribution d'électricité dans le pays. ČEZ s'est défendu, arguant que les importantes factures d'électricité du mois de janvier étaient dues à une consommation plus importante pendant les vacances de Noël et à un hiver plus rigoureux que d'ordinaire. ČEZ s'est récemment vu retirer sa licence en Albanie après des problèmes similiaires liés aux tarifs et à des factures impayées.