Les biens de Prague font l’objet d’une saisie

05-02-2012

Pour la deuxième fois déjà au cours des dernières semaines les biens de la capitale tchèque font l’objet d’une exécution forcée. La capitale doit à une personne physique une somme de 15 000 couronnes ( 600 euros). Cependant, selon la municipalité de Prague, la capitale a déjà honoré tous ses engagements financiers. Les huissiers constatent néanmoins que la dette n’a été payée qu’au moment où le tribunal a pris la décision sur l’exécution forcée. Selon la même source, dès que le débiteur aura payé la totalité de sa dette, la procédure de saisie sera arrêtée.