Les caisses d’assurance maladie ne seront pas obligées de publier leurs contrats

22-12-2014

Les caisses d’assurance maladie ne seront pas obligées de publier les contrats qu’elles concluent avec les fournisseurs des soins de santé et qui régissent les montants de remboursement pour différents soins. Le député chrétien-démocrate Ludvík Hovorka a ajouté une telle clause dans la nouvelle loi sur les stations thermales. Si le texte était voté, un contrat n’entrerait en vigueur qu’avec sa publication. Néanmoins, le Sénat a considéré qu’il s’agit d’un « ajout à la loi » qui n’est pas lié avec le texte législatif sur les stations thermales. Ce lundi, 92 contre 55 députés ont approuvé la version de la loi amendée par le Sénat sans la clause du député Ludvík Hovorka. Le ministre de la Santé, le social-démocrate Svatopluk Němeček a annoncé qu’il prépare une autre loi visant à rendre plus transparents les contrats entre les assurances maladies et les fournisseurs des soins. Actuellement, des différences notables existent dans les montants de remboursement des mêmes soins en fonction des établissements.