Les chrétiens-démocrates annoncent vouloir quitter le gouvernement si la loi de lustration est annulée

07-02-2014

Les chrétiens-démocrates ont annoncé vouloir quitter la coalition gouvernementale, qu'ils forment avec les sociaux-démocrates et le mouvement ANO, si la loi de lustration est annulée. Ce texte en vigueur depuis le début des années 1990 oblige les membres du gouvernement à présenter une attestation dite de lustration, prouvant qu'ils n'ont pas collaboré avec les services secrets communistes. Pavel Bělobrádek, le président du parti chrétien-démocrate et vice-premier ministre pour la science et la recherche, a fait cette déclaration ce vendredi à l'occasion d'une conférence de presse. Lui et les deux autres ministres de sa formation présenteraient immédiatement leur démission si la proposition formulée par les communistes de supprimer la loi de lustration était validée par les parlementaires tchèques.