Les chrétiens-démocrates remportent les élections sénatoriales partielles

15-10-2016 mis à jour

Les élections sénatoriales partielles qui ont renouvelé 27 des 80 sièges que compte la Chambre haute du Parlement ont été remportées par le parti chrétien-démocrate (KDU-ČSL) : au second tour des élections, tenu vendredi et samedi, les candidats chrétiens démocrates (y compris les candidats soutenus par le parti) ont recueilli la majorité des voix dans neuf des vingt-sept circonsriptions. Le KDU-ČSL a alors obtenu cinq sièges, plus trois autres en tant que membre d'alliances avec d'autres partis.

Vainqueur des élections régionales, organisées début octobre, ainsi que du premier tour des sénatoriales, le mouvement ANO n'a obtenu que trois mandats, soit le même nombre que le mouvement des maires (STAN) et le Parti civique démocrate (ODS). Le Parti social-démocrate (ČSSD) du Premier ministre Bohuslav Sobotka doit se contenter de l'élection de deux candidats (alors qu'il en avait dix en lice), deux sièges appartienent également au parti TOP 09 et Severočeši.cz (parti des originaires de la Bohême du Nord).

Composée du Parti social-démocrate, du mouvement ANO et du parti chrétien-démocrate, la coalition gouvernementale a conservé sa majorité au Sénat, elle disposera de 49 sénateurs sur 80. Avec au total 25 sénateurs, le Parti social-démocrate restera le groupe le plus important à la Chambre basse.  Le taux de participation a été à son minimum historique pour un deuxième tour des sénatoriales : 15,384%.