Les chrétiens-démocrates tchèques en congrès

04-02-2017 mis à jour

Le Parti chrétien-démocrate (KDU-ČSL) veut lancer un partenariat avec le parti des maires et indépendants (STAN), en vue des prochaines élections législatives prévues à l’automne 2017. C'est du moins ce qu'a annoncé le leader du parti Pavel Bělobrádek, ce samedi après une rencontre des chrétiens-démocrates tchèques à Brno. Pour le leader du STAN, Petr Gazdík, qui a, lui aussi, participé au congrès, une telle coalition pourrait représenter une alternative viable aux plus grands partis politiques tchèques. Selon la vice-présidente du KDU-ČSL, Zuzana Roithová, cette nouvelle formation aurait l’ambition de récolter au moins 10 % des suffrages. Lors des dernières élections législatives, en 2013, les chrétiens-démocrats, la plus petite formation de la coalition gouvernementale, ont obtenu 7 % de votes et 14 siège dans la Chambre des députés.