Les chrétiens-démocrates veulent que le Vendredi saint devienne un jour férié

31-03-2015

Les chrétiens-démocrates, la plus petite formation de la coalition gouvernementale, envisagent de déposer une proposition de loi pour que le Vendredi saint devienne un jour férié. Ils souhaitent d'abord obtenir le soutien des partis représentés à la Chambre des députés. C'est ce qu'a annoncé ce mardi le chef du groupe parlementaire chrétien-démocrate Jiří Mihola, qui a rappelé que le Vendredi saint était un jour férié jusque dans les années 1950, quand il avait été supprimé par le pouvoir communiste. Différents députés de la majorité comme de l'opposition, même communiste, ont indiqué qu'ils n'étaient pas opposés à cette proposition, ou au moins au fait qu'elle soit discutée. Dans la liturgie chrétienne, le Vendredi saint commémore la Passion et la crucifixion du Christ. C'est un jour férié dans un certain nombre de pays, notamment de tradition protestante.