Les chrétiens-démocrates vont discuter l'expulsion de Daniel Kalenda pour ses propos haineux vis-à-vis des réfugiés

31-08-2015

Les chrétiens-démocrates ont annoncé qu'ils allaient discuter l'éventuelle expulsion de l'un des leurs, Daniel Kalenda, après ses propos à l'égard des 71 réfugiés décédés la semaine passée dans un camion en Autriche. Dans un message publié sur sa page facebook, cet individu parle de "racaille" et de "saleté" à propos de ces réfugiés, se demandant s'il doit pleurer leur mort et indiquant "qu'ils n'auraient pas dû être stupides et monter dans ce camion". Le chef du parti chrétien-démocrate Pavel Bělobrádek, le vice-président du gouvernement, a indiqué que M. Kalenda s'était "excusé", prétextant "avoir bu", et avait démissionné de son groupe municipal à Liberec.