Les commémorations du 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz se poursuivent au Château de Prague et à Terezín

27-01-2015

Ce mardi, marquant le 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, le président de la République tchèque, Miloš Zeman, ainsi que d’autres représentants politiques étrangers ont prononcé des discours au Château de Prague rendant hommage aux victimes de l’holocauste. Présents à Prague depuis lundi pour le forum international « Let My People Live », organisé conjointement par le Congrès juif européen et le Parlement européen, près d'une trentaine de présidents de Parlement doivent notamment se mettre d’accord sur la déclaration contenant vingt mesures préventives visant à lutter contre la menace de l’islamisme, du néonazisme et de l’antisémitisme en Europe. Si le chef de l’Etat tchèque et le président slovaque, Andrej Kiska, s’étaient déjà rendus à l’ancien camp de transit de Terezín ce lundi, les commémorations s’y poursuivront également ce mardi en présence des présidents des deux chambres du Parlement, du ministre des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek, de délégations étrangères ainsi que des quatre-vingt-dix survivants tchèques de l’holocauste.