Les critiques du président de la République tchèque et de l'ODS continuent de pleuvoir sur le ministre des Affaires étrangères

13-01-2012

Le président de la République Vaclav Klaus a fermement critiqué la direction du parti Top O9 et son président Karel Schwarzenberg après que ce dernier a ouvertement menacé de quitter son poste de ministre des Affaires étrangères si la République tchèque refusait de ratifier le pacte budgétaire européen. Le président de la République en a ainsi profité pour rappeler son opposition à la poursuite de l’intégration européenne. De son côté, le député européen ODS Jan Zahradil a à son tour dénoncé la menace de départ du ministre des Affaires étrangères, dans laquelle il voit une manœuvre de rapprochement politique du parti Top 09 avec le parti d'opposition socio-démocrate (CSSD) afin de former une alliance pro européenne.