Les députés ont remis à mardi la discussion et le vote sur la dissolution de leur assemblée

16-08-2013

Les députés ont interrompu ce vendredi la discussion portant sur la dissolution de la Chambre basse du Parlement et reprendont les débats le mardi 20 août prochain. Comme annoncé dans la dépêche précédente, cette dissolution est probable du fait d'un soutien de 122 parlementaires, alors que 120 (les trois cinquièmes de la Chambre) sont nécessaires. Le parti de droite ODS, formation majeure de l'histoire politique tchèque récente, a beaucoup à perdre avec des élections législatives anticipées et a donc proposé que le vote sur la dissolution soit reporté au début du mois de septembre. Le leader de leur groupe parlementaire justifie cette proposition en déclarant qu'il serait bon que certains textes soient votés avant de prendre une telle décision. Le parti conservateur TOP 09 et les sociaux-démocrates soutiennent au contraire la dissolution et ont accueilli positivement la volonté annoncée de Miloš Zeman d'organiser des élections législatives anticipées les 25 et 26 octobre.