Les députés signent l'arrêt de mort du système controversé de sKarta

08-08-2013

La Chambre des députés a enteriné ce jeudi la fin du système de carte dite "sociale" appelée sKarta et destinée aux bénéficiaires de prestations sociales. Les allocations étaient en effet versées sur cette carte de crédit, un projet très contesté par la gauche et par de nombreuses associations qui y voyaient une discrimination en plus d'un système inutile. Mise en place depuis le début de l'année, la sKarta a effectivement rencontré de nombreux dysfonctionnements et la question de son annulation s'est très vite posée. A la Chambre des députés, seul le parti conservateur TOP 09, à l'origine du projet, a refusé de le remettre en cause. Le président doit encore apposer sa signature au bas du document pour que le système de sKarta soit supprimé. Le Conseil national des personnes handicapées, qui lutte depuis longtemps contre la sKarta, a fait part de sa satisfaction.