Les écologistes critiquent les nouvelles priorités du ministère de l'Environnement

05-11-2013

Les organisations écologistes ont critiqué les nouvelles priorités dévoilées lundi par le ministère de l'Environnement, qui différeraient de celles présentées au printemps dernier et qui iraient à l'encontre de la tendance européenne de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les priorités envionnnementales qui prévaudraient sur un horizon de 25 ans reviendraient, selon les organisations Greepeace ou Calla, à augmenter la dépendance énergétique de la République tchèque à l'uranium, au pétrole et au gaz naturel. Le ministère de l'Environnement envisage notamment un développement du secteur du nucléaire et une baisse des subventions destinées aux énergiées renouvelables. Les écologistes espèrent que le gouvernement intérimaire de Jiří Rusnok ne validera pas le texte.